Conseils pour la location d’un catamaran : prise en main, inventaire et vérifications d’usage pour réussir votre croisière en catamaran

La société Vog Fleet proposant des catamarans Lagoon 450 en location en Méditerranée ou aux Antilles vous livre des conseils pour réussir vos croisières en catamaran.

Lors d’une croisière en catamaran de location,​ la phase de ​prise en main​ revêt une double importance. Le locataire doit, d’une part, très vite apprendre à connaître son bateau, tout en s’assurant de l’état et de ​l’inventaire​ du catamaran dont il sera désormais responsable…

Quelques ​conseils​ et des checklists pour préparer en amont cette prise en mains, la réaliser vite et bien pour démarrer votre ​croisière en catamaran.​

Commençons par l’extérieur du catamaran, à l’arrière.

Inventaire de l’état de la coque et du gel-coat

Lors de la prise en mains, vérifier bien l’état des coques du catamaran

Tout au long de la prise en main des équipements extérieurs de votre catamaran de location, observez la coque et le pont pour détecter les impacts et autres traces de manœuvres de port un peu “sportives”. Un conseil, signalez-les, les dégâts de ce type ne sont en général pas totalement couverts, sauf à souscrire une police d’assurance spécifique dès la prise en mains.

Inventaire des amarres/Gaffes/Petit équipement

Contrôler le nombre et l’état des aussières. Il en faut au moins 4 d’une vingtaine de mètres chacune. Vérifiez le nombre et l’état des pare-battages (un pare-battage crevé ne sert plus à rien). Faites vous montrer la gaffe. Un petit conseil, faites-vous en donner une seconde, on est embêté une fois la gaffe perdue… Y-a-til un ou des seaux à bord ? Une brosse de pont ? Une écope?

Réservoirs/Nables

Faites vous indiquer la position des réservoirs ainsi que des sondes de remplissage ou de vidange. Vérifiez la présence d’une clé de nable correspondant aux réservoirs. Assurez-vous d’avoir vu le réservoir de gasoil, celui d’eau douce ainsi que celui des eaux usées et de connaître leurs capacités. Pour les réservoirs d’eau, si il y en a plusieurs, observez bien comment on passe de l’un à l’autre avec une vanne.

Tuyaux

Vérifiez la présence d’un tuyau à bord, les postes à eaux des marinas n’en comportent généralement pas. Assurez-vous aussi de la présence à bord des 3 types d’embouts Gardena permettant le montage de votre tuyau sur tous les types de postes.

Gaz

Où se trouvent les bouteilles de gaz ?
Comment fonctionne le système ? Y-a-t-il une vanne en amont de chaque appareil ?
Un bon conseil : prenez le gaz très au sérieux, les accidents sont gravissîmes quand ils ne sont pas fatals.
Comment changer la bouteille ? Doit-on réamorcer le détendeur ? Propane, butane ? Sur les catamarans de croisière aux Antilles​, de multiples systèmes cohabitent…

Mouillage

Vérifiez bien le matériel de mouillage mis à disposition sur votre catamaran de location.

Contrôlez l’état du guindeau. Regardez où sont les télécommandes. Quelles sont les composition et longueur du mouillage ? La chaîne est-elle marquée pour repérer la longueur mouillée ? Si il y a un câblot derrière la chaîne, est-il bien amarré à un taquet ? Si, au cours d’une croisière sur votre ​Lagoon 450 en Corse​, vous mouilliez dans les Lavezzi à la tombée du jour, il serait désagréable de perdre tout le mouillage pour un câblot non amarré ! Faites-vous indiquer la localisation du mouillage secondaire ainsi que de l’amortisseur de mouillage. Quelle longueur de chaîne est-il conseillé de mouiller avec votre catamaran ?
On se trouve le fusible du guindeau électrique ?

Check-list de la Grand-Voile

Assurez de maîtriser les circuits des manoeuvres de votre catamaran de location

En Méditerranée et en Corse, le vent monte parfois rapidement. Faites-vous montrer comment fonctionne la prise de ris. Avec un catamaran de location, pas de blague, on réduit dès que ca monte, on ne sent pas la gîte et le risque de retournement existe.
Hissez la grand-voile un instant pour vérifier son état.
Le lazyjack/lazy bag sont-ils en bon état ?
Où sont les bloqueurs, et les drisse, balancine et bordure ? Faites-vous expliquer la prise en main des ris. A quelle vitesse de vent vous conseille-t-on de réduire ?
Le chariot d’écoute et l’écoute de GV sont elles en bon état ?

Check-list du Génois

Comment fonctionne l’enrouleur, sa bosse est-elle claire ? Ou est son bloqueur ?Vérifiez le chemin des écoutes à poste.

Balcons/Filières/trampoline

Contrôlez l’état des chandeliers et des filières ainsi que la géométrie des balcons rigides. Regardez le trampoline et ses bouts.

Cockpit/Flybridge

Prenez place dans le poste de pilotage de votre catamaran de croisière et posez toutes questions utiles à votre loueur.

Check-list du Moteur/barre

Localisez les commandes des moteurs. la procédure de démarrage est-elle claire ? Vérifiez, moteur éteint le débattement des manettes des gaz. Pour la barre à roue, comptez le nombre de tours de butée en butée.
Démarrez les moteurs. Localisez les sorties d’échappement. L’eau de retour du refroidissement est-elle régulièrement pompée vers l’extérieur ?
Localisez les étouffoirs des moteurs ainsi que la/les jauges de carburant puis éteignez les moteurs.

Check-list des Instruments

Faites-vous expliquer toutes les fonctionnalités de l’électronique à bord de votre catamaran de location

Localisez la position du traceur à bord. Contient-il bien les cartes de votre zone de navigation ? Est-il relié au pilote automatique ? Faites-vous montrer comment supprimer quelques-un des centaines de waypoints enregistrés…
Si le pilote dispose d’un mode vent, comment l’enclencher.
Le speedo fonctionne-t-il ? Le sondeur aussi ? Par sécurité faites-vous préciser si la valeur indiquée par ce dernier représente la hauteur d’eau totale ou la hauteur d’eau sous la coque. Démarrez le pilote en mode conservation de cap et donnez une correction de 10°. Réagit-il ? Voyez-vous la girouette en haut du mât ? Recevez-vous les informations en provenance de celle-ci ?

Comment fonctionne la musique ?

Check-list de l’Annexe

La manipulation de l’annexe du catamaran est une manoeuvre qui vous sera très utile lors de votre croisière en catamaran.

Localisez l’annexe et des rame et le moteur hors-bord ainsi que sa nourrice et la réserve de carburant. Le bracelet de coupure de contact. Le grappin de l’annexe, le gonfleur. Disposez-vous d’un cadenas ou d’une chaîne pour la sécuriser lors des visites à terre ? Pour la mise à l’eau de l’annexe, quelle est la procédure recommandée ? Y-a-til des bossoirs ? Comment les manœuvrer ?

En l’absence de bossoirs, comme souvent sur les​ ​catamaran de location, on met l’annexe à l’eau avec une drisse. Où stocker l’annexe en navigation ?

Inventaire du matériel de Sécurité

Regardez où se trouve le radeau de survie ainsi que la bouée à feu de retournement. Faites-vous montrer le fonctionnement du programme MOB (Man Over Board) du traceur et de la VHF. Comment fonctionne la VHF ? Y-a-t-il un émetteur-récepteur portable à bord ? Chaque passager doit disposer d’​un gilet à sa taille​ ? Veillez particulièrement à la correspondance des poids réels des enfants avec la taille des gilets enfants dont la flottabilité varie fortement en fonction de la taille. C’est un sujet récurrent d’amende lors des contrôles en mer sur les catamarans de location.
Où se trouvent les extincteurs ? Y-a-t-il une trousse de secours à bord ? Les outils ? Les pinoches, les fusées, le coupe boulon (sans faire de catastrophisme en cas de démâtage, il faut se débarrasser du mât) ? Ou se trouve la barre franche de secours et comment fonctionne-t-elle ?

Passons à l’intérieur maintenant.

Baies et ouvrants

Vérifiez au fur et à mesure de votre visite que tous les ouvrants sont opérationnels et que la porte coulissante d’accès à l’intérieur peut bien se fermer à clé. En escale aux Antilles ou en Méditerranée, on ferme les bateaux de location avant de descendre à terre. Avez-vous bien reçu un ou deux jeux de clés ?

Tableau électriques

Proche de la table à carte, se situe souvent le ou les tableaux électriques de votre catamaran de location

Sur un gros catamaran, il y a deux tableaux électriques. 12 (ou 24V) et 220V.
Faites vous montrer les deux et expliquer les disjoncteurs et interrupteurs.
Vérifiez le fonctionnement des feux.
Y-a-t-il un convertisseur à bord ? De quelle puissance ? Comment le ré-enclencher au cas de surchauffe ?

Où est le câble de charge pour recharger les batteries du quai ?
Quelle est la capacité des batteries de service ? Comment vérifier l’état de charge des différents packs de batteries? En mode de navigation et d’utilisation normale, quelle est l’autonomie électrique du bateau sans démarrer le moteur ? Observez le fonctionnement du moniteur de batteries.
Où se trouvent les fusibles du guindeau, des propulseurs d’étraves le cas échéant. Celui de la pompe à eau et des pompes de cale (ne pas les confondre !).

Check-list des Pompes/eau

Soulevez les planchers pour localiser les pompes de cale et leurs flotteurs respectifs. Localisez aussi les pompes de cale manuelles et leurs leviers.
Faites vous expliquer le circuit des eaux usées.
Eaux grises (douches et éviers/lavabos) comment vidanger le réservoir ?
Eaux vannes (WC) comment et ​quand​ vidanger le réservoir. Quelle est la capacité du réservoir ? Peut-on faire une semaine sans y toucher et le pomper au port au retour ? Vérifiez tous les robinets du bord. Portez attention au bruit de la pompe à eau douce qui doit s’arrêter lorsque vous ne soutirez plus d’eau dessalinisateur.
Peut-on se servir du dessalinisateur moteur éteint ? Quelle est la production horaire ? Comment l’allumer et l’éteindre ?

Check-list des Douches/WC

Les douches sont ils équipés de pompes automatiques ? Si ce sont des pompes manuelles de vidange, observez leur position.
WC manuels ? Pomper de l’eau de mer pour vous assurer de leur fonctionnement.
WC électriques, déclenchez une évacuation à vide.
Dans les deux cas faites vous montrer comment choisir la suite du parcours de ces eaux noires : vidange extérieure directe ou stockage en cuve.

Inventaire des éléments de confort

Tous les coussins, matelas, housses, draps, serviettes, sont ils bien là ?
Le réfrigérateur fonctionne-t-il ? Où est située la vanne d’arrêt de gaz de la cuisinière ? Vérifiez l’inventaire de la cambuse.

Table à carte

Les pleins (gasoil et eau douce) sont ils faits ? La cuve à eaux noires est elle bien vide ?
La VHF fonctionne-t-elle ? Avez-vous trouvé le compas de relèvement et la lampe de poche ?
Les documents obligatoires sont ils bien à bord ? (cartes de la zone de navigation (numérique ou papier), papiers du catamaran, RIPAM, balisage, annuaire des marées, livre de bord, livre des feux). La plupart de ces documents sont regroupés dans un almanach valable si édité dans l’année en cours.

Conclusion

Même si vous êtes fatigués par un long vol inconfortable, il est crucial d’apprendre à connaître votre catamaran au plus vite pour en profiter au maximum. Même si le check-in peut prendre des airs d’inventaire à la Prévert, c’est un préambule indispensable à votre location. Un bon conseil : prenez la phase d’inventaire très au sérieux.

Enfin n’hésitez pas à demander des conseils sur les manoeuvres de port.
Et c’est une fois cette fastidieuse phase de prise en mains terminée que commencent vraiment les vacances !

Laisser un commentaire